Louise Marchand

Louise a une enfance très sportive, s’attelant avec enthousiasme et ardeur aux cours de gymnastique de compétition. En parallèle, elle découvre aussi la danse moderne et le piano. 

 

Des étoiles dans les yeux, elle rêve souvent de monter sur la piste du cirque.

C’est lors d’un voyage outre-mer après sa rhéto, que Louise plonge enfin dans le cirque en prenant part à un projet pédagogique de cirque social au Costa Rica : « le Circo FantazzTico. »

 

A son retour, elle entame des études de sociologie et anthropologie à l’U.C.L. Evidemment, elle en profite pour intégrer le kot-à-projet Circokot. Là, ce sera l’occasion de faire beaucoup de cirque et d’apprendre l’organisation et la gestion d’événements circassiens.

 

A 23 ans, avant qu’il ne soit trop tard, Louise lâche ses études pour intégrer une école de cirque professionnelle. 

Elle fait un an de formation à la Scuola di Cirko Vertigo à Turin (Italie), puis une deuxième année au Théâtre-Cirqule à Genève (Suisse). Elle se spécialise en mât chinois, équilibre sur mains et acrobatie au sol. Sous le chapiteau du Théâtre-Cirqule, elle donne aussi des cours de cirque pluridisciplinaire à toutes les tranches d’âges. 

 

Après quoi, elle revient en Belgique pour terminer ses études à l’U.C.L. En parallèle, elle se lance tranquillement dans différents projets artistiques, en solo ou accompagnée. Elle prend part notamment au spectacle de la compagnie de cirque équestre Tempo d’Eole. Dernièrement, elle crée un spectacle en trio sur le mât chinois. 

 

Louise rejoint maintenant l’Ecole de Cirque, pour donner les ateliers du samedi matin de circomotricité et le mercredi à l’école de Profondsart.